Projets d'aménagement et place-making

Tout projet d’aménagement présente des enjeux relatifs à l’environnement, ainsi qu’aux occupants et aux riverains. Impactés par les mutations de la société, les lieux se métamorphosent autour de nouveaux usages et participent au développement de nouvelles organisations et comportements.

NOTE DE POSITION #18
Place-Making

#Ancrage local #Économies locales durables #Immobilier #Ville & Urbanisme
Suivez toutes nos publications et notre activité au sein du thinktank en vous abonnant à notre newsletter.

Notre Approche

L’aménagement des espaces urbains présente tant des enjeux environnementaux (artificialisation et biodiversité, mobilité…), que des enjeux liés à l’économie (place accordée à la diversification de l’économie locale, aux entreprises de l’ESS, etc.) et aux habitants (inclusion, qualité des espaces publics, …). Impactés par les mutations de la société, ces lieux se métamorphosent autour de nouveaux usages et participent au développement de nouvelles organisations et comportements. À l’échelle de chaque projet d’aménagement, doit se poser la question de sa capacité à répondre aux enjeux actuels et futurs uniques de leur territoire d’implantation. Au-delà des certifications, définir les priorités d’un projet d’aménagement urbain revient à réfléchir à son sens sociétal et aux besoins prioritaires du territoire à prendre en compte.

Notre Expertise

L’accompagnement à la définition de stratégie de projets d’aménagement sollicite des expertises qui varient en fonction de la nature du projet et de ses enjeux :

  • Expertise en matière de mobilisation des acteurs économiques, citoyens, associatifs locaux (voir notamment notre expertise sur le Place-Making détaillée. ci-dessous)
  • Expertise en matière de traitement des données pour accompagner la compréhension du territoire et objectiver l’analyse des besoins du territoire au regard des enjeux économiques, sociétaux et environnementaux
  • Stratégie de développement durable à l’échelle du projet (thématiques prioritaires, objectifs chiffrés et feuille de route)
  • Mesure des impacts socio-économiques et environnementaux du projet en amont afin d’identifier et de chiffrer des leviers d’amélioration
  • Expertise sur les stratégies carbone / biodiversité
  • Expertise sur les stratégies de relocalisation

Place-making

Parallèlement, UTOPIES a développé une expertise sur le Place-Making, une démarche visant à créer des lieux et des espaces publics (places, parcs, rues, quartiers, …) uniques, animés, authentiques et attractifs. Pensés comme des vecteurs de transition, les lieux de Place-Making ont désormais pour objectif de stimuler les rencontres, de proposer de nouveaux modes de vie plus durables et de soutenir l’économie locale. UTOPIES est associée à Village Well, agence australienne pionnière du Place-Making, pour faire émerger en France ce concept développé dans les années 1960, qui a su faire ses preuves en Australie, aux Etats-Unis et en Europe du Nord.

L’approche classique du projet urbain, pensant la question environnementale « en silo », apparait aujourd’hui insuffisante. Les nouveaux défis de l’aménagement (transition énergétique, biodiversité, inclusion, qualité de vie, développement économique local…) demandent de repenser les projets d’une manière plus globale et ouverte. Ainsi, tous les acteurs de l’aménagement sont interpellés : collectivités, investisseurs, aménageurs, promoteurs, urbanistes, architectes, constructeurs, bailleurs, enseignes commerciales, et par extension l’ensemble des entreprises et des marques, sont invités à contribuer pour inventer de nouvelles façons de faire et d’habiter la ville.

Le place-making se différencie de l’urbanisme classique : méthode de gouvernance ouverte et territoriale, mise en place d’une consultation tout au long de la vie du projet, et intensification des échanges économiques locaux, sont diverses caractéristiques offrant un intérêt particulier à cette nouvelle approche.

La mise en œuvre d’une démarche de Place-Making s’articule autour de 4 étapes principales :

  1. Diagnostic du territoire: revue des documents et démarches existantes sur le territoire, visites de site, cartographie et échanges avec les acteurs locaux selon des formats variés

  2. Ateliers de co-construction pour formaliser une vision partagée et un récit collectif pour le lieu ou le projet urbain

  3. Définition d’une stratégie et d’un plan d’actions associé pour mettre en valeur la vision (actions prioritaires, objectifs et indicateurs, calendrier, etc.)

  4. Déploiement collectif du programme, expérimentations et ajustements, ainsi que définition de gouvernance

Nos Actualités